Les Abyssales, EP26 – Reborn Under The Sea

on

Saison 5 de votre podcast de musique électronique.
Une 5ème saison pour revenir aux fondamentaux, la musique.
Un épisode à l’ambiance éthéré, cotonneuse, chargé en brouillards et en vagues annonciatrices de joies, de peur, ou de plaisirs partagés.
Les Abyssales, ça doit être ça: un podcast du présent, qui ne doit plus penser à son passé, ni à un futur hypothétique.

C’est un épisode particulier pour moi, car je suis, en tout cas pour le moment, seul aux manettes de cette émission.
Il s’agit ici d’effectuer une totale improvisation sur ce que j’écoute et pense des morceaux.
Bien entendu, il me faudra me caler, attendez l’épisode suivant pour que tout soit parfait.

Je remercie ces quelques personnes qui ont toujours gardé cette émission dans leur cœur, et leur remercie pour leur soutien, même lointain.
Ils se reconnaîtront.

TRACKLIST

  1. Ben Lukas Boysen / You’ll miss us one day (« Gravtity » Ad Noiseam 2014)
  2. Anne Garner – Your Name (High Sklies Remix) (« Be Life Relived » Slowcraft Records 2016)
  3. Martin Godwin – The Sea Was Empty (« Hearth » Silent Season 2017)
  4. Subheim&Monolog – Make stone cry (« Conviction » Denovali Records 2017)
  5. Solar Fields / Reborn (« Origin # 01 » Ultimae Records 2010)
  6. Bunai Carus – Wakefulness (« Veil » Brainstorm Lab 2014)
  7. Varg – Stambanan
  8. Vacant – Nocturnal (« Nocturnal » Fent Plates 2017)
  9. ASC – Eris (« Trans-Neptunian Objects » Auxiliary 2017)
  10. Ryuchi Sakamoto – Life, Life (« Async » Commmons 2017)
  11. Christopher Willits – Light and Dark (« Comet » Auto released 2017)
  12. Anton Kubikov – Timeless (« Whatness » Kompakt 2017)

NOTES DE L’EMISSION

  • Un oubli dans l’annonce des titres, vous avez pu ententre « Stambanan » de l’artiste Varg sur son album Misantropen sorti en 2013 sur Northern Electronics.

Rendez-vous le mois prochain, le 15 Novembre, pour Les Abyssales EP 27, dans, peut être, une autre ambiance etd ‘autres styles musicaux.

D’ici là, je vous laisse en compagnie d’Anne Garner dont je vous ai diffusé un morceau ce soir, et de son album de remix, « Be Life Relived », qui est un bijou d’introspection. En prime, vous pouvez l’écouter ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *